Vous êtes ici : Accueil > Actualité > « Les élevages devront rechercher l’autonomie et créer la plus-value plutôt que de la laisser aux industriels »

 

Retour aux Actualités

Témoignage

« Les élevages devront rechercher l’autonomie et créer la plus-value plutôt que de la laisser aux industriels »

Philippe Arquevaux, associé du Gaec des Prunelles, à Amel-sur-l’Etang (Meuse), témoigne sur l'arrivée des grands troupeaux en France.

« Quand je repense au passé, je nous vois tous en train de monter des structures importantes avec de gros chiffres, beaucoup d’hectares et d’animaux. Quand on y croit on y va ! Mais était-ce la bonne orientation ? Je n’en suis pas sûr. Demain, acheter des fournitures et vendre du lait ne suffira pas pour vivre. Les élevages devront rechercher l’autonomie et créer la plus-value plutôt que la laisser aux industriels. L’Union laitière de la Meuse nous annonce : « J’ai un marché pour du lait sans OGM ». Très bien ! L’éleveur achète l’aliment, plus cher, selon le cahier des charges et en fin de partie la laiterie ramasse la grande part du bénéfice. Ça ne peut pas aller ! Nous avons 200 vaches laitières à la traite sur 550 hectares. Nous travaillons à six sur la ferme, trois associés et trois salariés. Je ne crois plus à l’agrandissement des troupeaux. Quand on ne gagne rien avec les prix, il ne faut pas agrandir. Mieux vaut apprendre à vivre avec des prix bas, à maîtriser les charges et revoir l’organisation de la production. Nous développons l’autonomie alimentaire du troupeau. La ration est maintenant composée pour moitié d’herbe. Mais on peut aller plus loin. Si l’ensilage est de bonne qualité, on y gagne. On a aussi opté pour le maïs-épi qui fournit plus d’énergie que la plante entière. Un jour, pour mieux valoriser le lait, nous irons vers la création d’un produit laitier fini, fabriqué à la ferme. Nous avons toujours préservé l’herbe. Ça nous rassure. Quand on pense que beaucoup de prairies ont été retournées ces dernières années et que maintenant certains pleurent pour en trouver. »

 
Posté le 16/05/2017
Envoyer à un ami
Imprimer