Vous êtes ici : Accueil > Actualité > « Les relations humaines au cœur de la réussite d’un grand troupeau »

 

Retour aux Actualités

Témoignage

« Les relations humaines au cœur de la réussite d’un grand troupeau »

Laurent Hédou, directeur de la production de Littoral Normand, à Saint-Lô (Manche), s'exprime sur l'arrivée des grands troupeaux en France.

« Dans notre région – Manche, Calvados, Seine-Maritime, Eure – on commence à voir des troupeaux de 200, 250 ou 300 vaches laitières. Depuis trois ans, le cheptel des exploitations augmente de 7 à 9 % ; les fermes se restructurent en se spécialisant. Certaines sont reprises par les voisins. Un quart des troupeaux laitiers que nous suivons a plus de 100 vaches. Je dirais qu’un grand troupeau débute avec 150 animaux, correspondant à deux fois la moyenne des troupeaux de Littoral Normand – 77 vaches laitières. L’environnement économique de l’exploitation encourage cette évolution. Les coopératives et les industriels laitiers veulent plus de lait. Il est plus simple pour celui qui collecte d’aller chercher le lait dans une ferme plutôt que dans quatre. Du côté des éleveurs la réponse à la demande s’obtient en augmentant les effectifs. Tous conservent leurs génisses à l’élevage en vue du renouvellement. Seuls des bâtiments saturés peuvent constituer le facteur limitant. En réalité l’augmentation du cheptel devient possible si l’éleveur dispose d’une capacité d’investissement suffisante et du bâtiment adapté à son projet. Un grand troupeau, dans une société, forme la plus courante, implique une vision globale. Certains associés ont cette approche indispensable à son fonctionnement pendant que d’autres se cantonnent à une tâche unique. C’est dire l’importance du facteur humain. Organiser les échanges, faire des fiches de poste, etc. Les relations humaines sont au cœur de la réussite d’un grand troupeau. »

Posté le 16/05/2017
Envoyer à un ami
Imprimer